Tout le monde à en tête l’image des vieux rétroprojecteurs, lourds, encombrants et à l’aspect esthétique discutable. Ce type de fourniture est, de plus, devenu totalement obsolète.  En effet, ces engins sont désormais inadaptés aux nouveaux usages technologiques, et donc pédagogiques. Il est impossible désormais de les combiner avec les équipements, ainsi que les accessoires informatiques, utilisés au quotidien par le personnel enseignant et pédagogique. Il faut de plus admettre que les anciennes fiches transparentes, remplies avec des feutres de couleurs qui bavent,  ne manquent à personne. Les professeurs et leurs élèves ne regrettent pas ces équipements désuets et archaïques, d’autant plus que la relève est belle et bien présente. La miniaturisation technologique, tout comme la démocratisation des appareils connectés, ont permis la naissance d’un nouveau produit. Il combine interactivité, praticité et simplicité d’utilisation, tout en étant agréable d’usage. Le tableau blanc interactif, car c’est de lui qu’il s’agit, va révolutionner les usages, voyons comment.

La solution privilégiée par les professionnels du secteur

Vous serez peut-être surpris de l’apprendre : le tableau interactif est majoritairement plébiscité par les enseignants et personnels pédagogiques.  Si vous cherchez la meilleure qualité rendez-vous sur https://www.speechi.net/fr/tableau-blanc-interactif-tbi/. Il est aujourd’hui incontournable  pour équiper une salle de réunion ou une salle de classe. Son premier avantage est qu’il n’est nul besoin de changer son matériel existant : on peut tout à fait connecter son ordinateur personnel au dispositif. À l’aide de son stylet interactif interagissant avec un capteur de grande précision, il est désormais possible d’interagir avec la surface que vous utilisez pour projeter votre contenu. Il existe deux configurations possibles, on peut opter pour la version fixe ou la version mobile. On retrouve cet équipement dans plus de 60000 classes, ce qui est la preuve de son succès. Il est très pratique dans le sens ou il est très nomade, polyvalent avec sa possibilité de l’utiliser sur plusieurs surfaces, et il peut se partager entre plusieurs opérateurs en fonction des besoins. Il est de plus très agréable et facile d’utilisation, son ergonomie permet d’apprendre à l’utiliser très rapidement et instinctivement.

On trouve des modèles dotés d’une fonction tactile ce qui permet aux élèves présents au tableau d’interagir en simultané avec le professeur. Sa parfaite compatibilité avec les systèmes informatiques rend  également possible de créer un contenu entièrement personnalisé, en adéquation avec son public pour mieux capter son attention.  Pour les salles de cours équipés de tableaux verts à l’ancienne, il existe également des modèles adaptés, ils permettent de conjuguer l’écriture à la craie traditionnelle avec les fonctionnalités rendues possibles par la technologie. Plus besoin de marqueurs, de craies ou de souris, ils sont tous rassemblés dans le même objet, le stylet interactif.

Vous l’aurez compris, les élèves et leurs professeurs ont désormais accès à des équipements qui permettent d’agrémenter les cours de contenu interactif et agréables à utiliser. C’est tout sauf anodin, car il permet de mobiliser les énergies sur l’apprentissage plutôt que sur l’organisation et la préparation de ceux ci.  Bien sûr, les méthodes de l’enseignement traditionnel ont encore de beaux jours devant elles, mais un peu de modernité ne fait pas de mal.